D. AUZENET

      En effet, le Fils de l'homme va venir dans la gloire de son Père avec ses anges, et alors il paiera chacun selon la façon dont il aura agi. Matthieu, 16, 27.

Ta Parole, une lampe sur mes pas     

Menu





Cette page est renouvelée au plus tard tous les vendredis à 17h


31 mai 2020

Pentecôte




1. Une réflexion : Tu envoies ton souffle... tu renouvelles la face de la terre

Selon le dessein de Dieu, au commencement, l'Esprit de Dieu a rempli l'univers, « déployant sa vigueur d'un bout du monde à l'autre et gouvernant toute chose avec douceur » (Sg 8,1). Mais, en ce qui concerne son œuvre de sanctification, c'est à partir de ce jour de Pentecôte que « l'Esprit du Seigneur a rempli l'univers » (Sg 1,7). Car c'est aujourd'hui que cet Esprit de douceur est envoyé par le Père et le Fils pour sanctifier toute créature selon un plan nouveau, une manière nouvelle, une manifestation nouvelle de sa puissance et de sa force.

    Auparavant « l'Esprit n'avait pas été donné, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié » (Jn 7,39)... Aujourd'hui, venant du séjour céleste, l'Esprit est donné aux âmes des mortels avec toute sa richesse, toute sa fécondité. Ainsi cette rosée divine s'étend sur toute la terre, dans la diversité de ses dons spirituels. Et il est juste que la plénitude de ses richesses ait ruisselé pour nous du haut du ciel, puisque peu de jours auparavant, par la générosité de notre terre, le ciel avait reçu un fruit d'une merveilleuse douceur... L'humanité du Christ, c'est toute la grâce de la terre ; l'Esprit du Christ, c'est toute la douceur du ciel. Il s'est donc produit un échange très salutaire : l'humanité du Christ est montée de la terre au ciel ; aujourd'hui, du ciel est descendu vers nous l'Esprit du Christ...

   C'est partout que l'Esprit Saint agit ; c'est partout que l'Esprit prend la parole. Sans doute, avant l'Ascension, l'Esprit du Seigneur a été donné aux disciples lorsque le Seigneur leur a dit : « Recevez le Saint Esprit. Tous ceux à qui vous remettrez leurs péchés, ils leur seront remis ; ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus ». Mais, avant la Pentecôte, on n'a pas entendu la voix de l'Esprit Saint, on n'a pas vu briller sa puissance. Et sa connaissance n'est pas parvenue aux disciples du Christ, qui n'avaient pas été confirmés en courage, puisque la peur les obligeait encore à se cacher dans une salle fermée à clé. Mais à partir de ce jour, « la voix du Seigneur domine les eaux..., elle taille des lames de feu... et tous s'écrient : Gloire ! » (Ps 28,3-9)

Saint Aelred de Rievaulx (1110-1167), moine cistercien
Sermon sur la septuple voix du Saint-Esprit à la Pentecôte, Sermones inediti, éd. Talbot, Rome 1952, 1, 112-114 (trad. Delhougne, Les Pères commentent, p. 226)


2. Une méditation du chapelet avec les textes de la liturgie

Quand arriva la Pentecôte

Ac 2,1-11 ; 1 Co 12,3-13 ; Jn 20,19-23.

1. « Soudain il vint du ciel un bruit pareil à celui d’un violent coup de vent : toute la maison où ils se tenaient en fut remplie. Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d’eux. » L’Esprit se manifeste sur le corps ecclésial du Christ, comme il s’était manifesté au baptême de Jésus sur son corps de chair. L’Esprit répandu remplit d’abord la maison ; puis de cette plénitude chacun reçoit sa part. Cette maison, c’est l’Église. Et c’est toi aussi Marie, comblée de grâce, « sanctuaire du Saint Esprit » (Vat. II, L.G. 53), que tu transmets à chacun de tes enfants comme par osmose.

2. « Alors ils furent tous remplis de l’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit. » L’effusion de l’Esprit est une expérience de plénitude. L’un des signes de sa présence est le don de parler en langues : louange de Dieu, que lui seul sait déchiffrer. « Celui qui parle en langues ne parle pas pour les hommes, mais pour Dieu ; personne ne saisit, car, sous le coup de l’inspiration, il dit des choses mystérieuses. » (1 Co 14,2) Avec Marie, demandons la grâce de pouvoir accueillir et exprimer la prière en langues, de sorte à mieux nous abandonner à l’Esprit Saint dans notre prière personnelle.

3. « Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans sa langue maternelle ? Tous nous les entendons proclamer dans nos langues les merveilles de Dieu. » La prière en langues est une prière de louange, qui proclame les merveilles de Dieu. Les foules disparates rassemblées à Jérusalem y ont reconnu, ce jour-là, leurs propres idiomes : cette louange en langues leur a été intelligible, comme nous le voyons parfois dans les groupes de prière charismatique. Regardons Marie magnifier le Seigneur dans son Magnificat, et les Apôtres au jour de la Pentecôte : c’est la même prière dans l’Esprit.

4. « De même que le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie ». Ayant ainsi parlé, il répandit sur eux son souffle et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint » Ce geste de Jésus, qui souffle sur ses disciples, rappelle celui du créateur qui insuffle le souffle de vie à l’homme tiré de la poussière du sol (Gn 2,7). Hommes nouveaux, habités du souffle divin, ils vont œuvrer à une nouvelle création, et absoudre, remettre les péchés. Avec Marie, « ayant été pétrie par l’Esprit Saint, et formée comme une nouvelle créature » (Vat. II, L.G. 56), ouvrons-nous au souffle de l’Esprit.

5. « Chacun reçoit le don de manifester l’Esprit en vue du bien de tous. » Les charismes sont donnés à « chacun », et ne sont pas le privilège d’une élite. L’Esprit y est « manifesté », nous dit Paul ; il y a donc une visibilité extérieure. Ils sont pour l’Église, « en vue du bien de tous », pour édifier les autres. À travers une personne précise, un charisme est comme un « outil » qui équipe la communauté en vue de l’évangélisation. Rendons grâce pour le charisme qu’a reçu Marie : celui de la maternité divine, pour la naissance de l’Église et le salut du monde.


3. Commentaires exégétiques

de Marie-Noëlle Thabut


4. Pour les jeunes et les enfants

Voir sur cette page dans "le coin de la famille" : un coloriage pour les petits, un signet-parole, un diaporama, des mots croisés... Mise en ligne le vendredi soir qui précède le dimanche.


5. Écouter l'homélie

Mise en ligne le dimanche après-midi. Voir la chaîne YT Charismata.




Haut de la page


Plan du site | liens


http://d.auzenet.free.fr

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!