D. AUZENET

      Si vous étiez du monde, le monde aimerait son bien; mais parce que vous n'êtes pas du monde, puisque mon choix vous a tiré du monde, pour cette raison, le monde vous hait. Jean 15, 19.

Ta Parole, une lampe sur mes pas     

Menu





Cette page est renouvelée au plus tard tous les vendredis à 17h

22 avril 2018

4° de Pâques



1. Une réflexion :   Le Bon Pasteur donne sa vie pour ses brebis

      « Je suis le bon pasteur. Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis. » Pilate a vu ce pasteur ; les juifs l'ont vu, conduit à la croix pour son troupeau, comme le chœur des prophètes l'avait annoncé clairement bien avant la Passion : « Comme un agneau, il est conduit à l'abattoir, comme une brebis muette devant les tondeurs » (Is 53,7). Il ne refuse pas la mort, il ne fuit pas le jugement, il ne repousse pas ceux qui le crucifient.

      Il n'a pas subi la Passion : il l'a voulue pour ses brebis. « J'ai le pouvoir de déposer ma vie, dit-il, et le pouvoir de la reprendre. » Il détruit la souffrance par la souffrance de sa Passion, la mort par sa mort. Par son tombeau, il ouvre les tombeaux. Il ébranle le séjour des morts, il en fait sauter les verrous. Les tombeaux sont scellés et la prison fermée tant que le Berger ne descend dans la mort pour y annoncer la libération à celles de ses brebis qui sont endormies (cf 1P 3,19). On le voit au séjour des morts : il donne l'ordre d'en sortir, on le voit renouveler même là l'appel à la vie. « Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis » : c'est ainsi qu'il cherche l'amour de ses brebis. Celui qui aime le Christ, c'est celui qui sait entendre sa voix.

Basile de Séleucie (?-v. 468), évêque
Homélie 26, sur le Bon Pasteur ; PG 85, 299 (trad. Bouchet, Lectionnaire, p. 220 rev.)

2. Une méditation du chapelet avec les textes de la liturgie

Prier l’Esprit Saint pour les vocations…

1. « Faites confiance à ceux qui vous dirigent et soyez-leur soumis ; en effet, ils sont là pour veiller sur vos âmes, et ils auront à rendre des comptes. » (He 13,17). Béni sois-tu, Esprit de communion, pour les évêques, successeurs des apôtres. Accorde-leur ta lumière et ta force. Qu’ils aident les croyants à mettre leurs dons au service de tous, pour que le Corps du Christ se constitue dans l’unité. Avec Marie, nous prions pour l’évêque de notre diocèse, et tous les évêques.

2. « Je suis le bon pasteur. Le vrai berger donne sa vie pour ses brebis. J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie : il faut que je les conduise avec les autres » (Jn 10,11). Béni sois-tu, Esprit de Sainteté, pour les prêtres. Suscite au cœur de nombreux jeunes le désir d’être ministres de la Parole et de l’Eucharistie et de devenir, pour leurs frères, signes du Christ Pasteur. Avec toi, Marie, nous prions pour les prêtres et aussi pour les séminaristes de nos diocèses.

3. « Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous. » (Jn 13,14-15). Béni sois-tu, Esprit de disponibilité, pour tous les diacres permanents. Révèle à de nombreux hommes la joie de se donner au service de tous, et tout particulièrement au service des petits et des pauvres. Avec toi Marie, nous prions pour les diacres de nos diocèses, pour leurs épouses et leurs familles.

4. « Par respect pour le Christ, soyez soumis les uns aux autres ; les femmes, à leur mari, comme au Seigneur Jésus. Vous les hommes, aimez vos femmes à l’exemple du Christ : il a aimé l’Église, il s’est livré pour elle. » (Ep 5,21-25). Béni sois-tu, Esprit de tendresse, pour tous les couples et les familles. Accorde aux jeunes de découvrir dans le sacrement du mariage une vocation chrétienne à part entière. Avec toi Marie, ,nous prions pour que les foyers chrétiens, par leur unité et leur rayonnement, annoncent la tendresse de Dieu.

5. « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs… celui qui ne porte pas sa croix pour marcher derrière moi… celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient… il ne peut pas être mon disciple. » (Lc 14,26). Béni sois-tu, Esprit de liberté, pour tous les religieux et religieuses, pour tous les consacrés. Esprit Saint, nous t’en prions avec Marie, suscite au cœur de nombreux jeunes le désir de suivre radicalement le Christ et d’annoncer la Bonne Nouvelle de l’Évangile au monde par la contemplation et le service gratuit des frères.



3. Commentaires exégétiques

de Marie-Noëlle Thabut


4. Pour les jeunes et les enfants

Voir sur cette page dans "le coin de la famille" : un coloriage pour les petits, un signet-parole, un diaporama, des mots croisés... Mise en ligne le vendredi soir qui précède le dimanche.


5. Écouter l'homélie

Mise en ligne le dimanche après-midi. Voir en bas de cette page.




Haut de la page


Plan du site | liens


http://d.auzenet.free.fr

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!