D. AUZENET

      " Je suis venu pour que les hommes aient la vie, et qu'ils l'aient en abondance " Jean 10, 10

Ta Parole, une lampe sur mes pas     

Menu


Les billets du Père Plexe...



Perplexe : "qui hésite dans une situation confuse, indécise, qui est dans le doute ; qui manifeste cet embarras..." (Larousse)
Perplexité ecclesiastique : quand l'embarras porte sur certaines attitudes rencontrées dans l'Église... (Dictionnaire personnel)
Péremtoire : "qui détruit d’avance ce qu’on pourrait lui opposer" (Dict.). Si vous souhaitez débattre, ce type de site n'ayant pas la possibilité de commentaires, vous pouvez envoyer un mail au Père Emptoire... d.auzenet@free.fr






UN VRAI CAS DE CONSCIENCE. Chuttt18 novembre 2017. Le séisme est plus profond qu’on ne pense… "Enfin, ça se sait…", dixit une communautaire de l’Emmanuel. Les langues se délient. Enfin, si peu… Avez-vous remarqué le silence assourdissant des médias sur "l’affaire Peyrous" ? Rien. Jusqu’au blog du Salon Beige qui a retiré son article… Vigilance, vigilance… Amicales pressions. Mais serions-nous nunuches au point de penser que personne ne savait, dans certaines sphères de la Communauté, et même à l'extérieur ? Justement, il ne faut pas qu’on sache que ça se savait. C’est qu’il est important de sauvegarder l’image d’une belle et pure communauté catholique… Une étoile est tombée, un faiseur de modérateurs a été froidement exécuté par celui-là même qu’il avait contribué à mettre en place… Gageons qu’on va essayer de tout faire pour éviter qu’un tel cas de figure ne se reproduise : le faiseur de modérateur exécuté par son modérateur… Quel cas de conscience !

INTERDIT DE SE PLAINDRE. Le pape se moque des victimes15 juillet 2017. Depuis quelques jours, un écriteau sur lequel figure la mention « Interdit de se plaindre », est accroché à la porte de l’appartement du pape François, à la maison Sainte-Marthe. Sous le message principal, un avertissement : « Tout transgresseur est passible de syndrome de victimisation avec pour conséquence une baisse d’humeur et de la capacité à résoudre ses problèmes. « La sanction sera doublée dès lors que la violation sera commise en présence d’enfants ». Et de conclure par une recommandation : « Pour obtenir le mieux de soi-même se concentrer sur son potentiel et non sur ses limites … ». JE SUIS CHOQUÉ de cette affiche sur la porte du Pape de l’Eglise catholique. C’est une façon d’agir d’un jésuite professeur de collège qui met une note d’humour sur sa porte dans le grand couloir où résident les professeurs. Mais sur la porte d’un pape, ce n’est plus de l’humour, c’est la négation de son rôle de chef de l’Eglise. Un chef est précisément fait pour entendre les plaintes de ses frères et de chercher à y porter remède. Et pour cela, il faut pouvoir dire sa plainte, ce qui est un droit des fidèles dans le droit canon. C’est non seulement un droit, mais c’est un devoir, surtout quand les faits sont graves. S’il n’y a plus que le cardinal Barbarin qui peut aller voir le pape avec un prêtre qui se marie avec une pasteure protestante, ou avec un grand patron français qui lui prête son jet privé pour le mener plus rapidement à Rome, tout en refusant de recevoir les plaintes légitimes des 72 victimes du Père Preynat que le même cardinal Barbarin a protégé et couvert de façon éhontée, alors les problèmes de l’Eglise catholique sont énormément plus graves que ceux que signalent le Pape François. Cela signifie que le Pape lui-même fait partie du problème. Une fausse spiritualité, vaguement psychologisante et faussement humoristique, même placardée sur la porte du pape, ne nous enlèvera pas la liberté sacrée que nous avons reçue du Christ. La liberté nous vient de notre Foi, nous avons non seulement le droit mais le devoir de parler, y compris quand les Évêques ne veulent pas l’entendre, lorsqu’il y a des problèmes graves.

DIEU VOUS A BÉNIS... BÉNISSEZ-MOI EN EUROS. Le problème du ministère à temps plein chez les évangéliquesL'appel de Carlos Payan au soutien financier, en raison de sa démission professionnelle pour devenir missionnaire à temps plein : DE FONCTIONNAIRE À MISSIONNAIRE. Il faut regarder de près le contenu de ce mail : http://www.paristoutestpossible.org/soutien-carlos-payan-2/ On voit mal Saint Paul procéder de cette façon en son temps, lui qui avait mis un point d'honneur à ne jamais dépendre pour ses besoins de l'église qu'il était en train de fonder (2 Co 12, 13-14; 1 Co 9, 15-18; 1 Th 2, 6; 2 Th 3, 7-9). D’ailleurs, ce n’est qu’après avoir quitté l’Église de Philippes que Paul a accepté leur soutien financier (Ph 4, 10-20)...

LES MANIPULATEURS DANS L'ÉGLISE. Ne pas s’inquiéter, car ils portent du fruit…« L’Église est un terreau favorable aux manipulateurs ». Un ami (G.B.) me faisait remarquer ce titre d’un article sur le site de la Croix, écrit par Céline Hoyeau, en qui interviewe le P. Pascal Ide, de l’Emmanuel, à propos de son dernier livre : Manipulateurs, les personnalités narcissiques, Détecter, comprendre, agir, Éditions de l’Emmanuel. Céline Hoyeau pose la question qui fâche… « Comment se fait-il qu’on semble en trouver autant parmi les fondateurs de communautés nouvelles ? » Et Pascal Ide de renchérir : « D’abord on n’en trouve pas seulement là, mais aussi dans les congrégations religieuses, les paroisses, le clergé diocésain… En fait partout où il y a des postes de pouvoir… » Là, peut-être va-t-on un peu vite, on dirait une esquive. Ensuite : — Q « Certaines de ces personnalités portent du fruit : de nombreuses vocations, un rayonnement de leur prédication, des conversions, etc. N’est-ce pas contradictoire ? » — R « La parole du Christ selon laquelle on juge l’arbre à ses fruits (cf. Mt 7,16) demande que l’on vérifie bien si les fruits proviennent de l’arbre. Prenez l’exemple des Légionnaires du Christ. Le fruit ne vient pas de Martial Maciel, mais des vérités évangéliques qu’il énonçait ». Sans vérification, la journaliste part de prémisses non vérifiées : il y a de nombreuses vocations, il y a un rayonnement de leur prédication, ils provoquent des conversions. En un mot « certaines de ces personnalités portent du fruit » et le père Pascal Ide l’admet sans discussion. Partant de là, puisqu’on a posé a priori qu’il y a du fruit, il faut bien qu’il vienne de quelque part, il faut en expliquer la source. Ce ne peut quand même pas être les manipulateurs à la tête de ces communautés qui portent du fruit, mais ce sont les vérités évangéliques qu’ils ont énoncées… Là, ce n’est plus de la pétition de principe, mais de la casuistique ! Donc les communautés fondées ou dirigées par des manipulateurs, des narcissiques, portent du fruit. CQFD. C’est la conclusion rassurante que l’on insinue pour clore l’entretien. Finalement, peuple des baptisés, ne t’inquiète pas s’il y a des manipulateurs dans l’Église puisque, in fine, ils ont énoncé des vérités évangéliques qui font porter du fruit à leurs communautés. Blanc seing pour les Communautés nouvelles. Bravo Pacal Ide ! Et tant pis pour les victimes : elles ont trop mangé de fruits.

COMPASSION. Ou la proximité fraternelleJ'ai vécu, il y a un an, quelques turbulences importantes de santé, avec plusieurs hospitalisations (sept.-oct. 2015). Par deux fois, mon évêque m'a appelé au téléphone, par deux fois aussi son téléphone s'est déconnecté au bout de deux minutes… après avoir eu les renseignements qu'il souhaitait. Bon. Son vicaire général est venu me remplacer pour une messe dominicale, à 3 km de la clinique où j'étais, sans pour autant me rendre visite… Re-bon. Ça, c'est la réalité toute crue de la proximité fraternelle du "presbyterium"…

CONVERSIONS. D'un diocèse à l'autreIl est aussi proposé à la victime de rencontrer Mgr Pierre-Marie Carré, archevêque de Montpellier (…) « Je les écoute, puis leur demande pardon au nom de l’Église pour le traumatisme qu’elles ont subi par la faute d’un de ses représentants», explique Mgr Carré, qui a à cœur de répéter que la pédophilie est un fléau et qu’il n’est pas question que l’Église se dérobe devant celui-ci. Mgr Carré est depuis longtemps sensibilisé à la question de la pédophilie dans l’Église. «Il y a seize ans, lorsque j’ai été ordonné évêque d’Albi, la seule question que m’a posée un journaliste avant la cérémonie a été de savoir ce que j’allais faire pour lutter contre la pédophilie. Je ne m’y attendais pas...» (Famille Chrétienne n° 2023, oct. 2016). Voilà une belle conversion : on se souvient comment Mgr Carré s'était "dérobé", selon ses propres termes, devant les caméras, publiquement, lorsqu'il était évêque d'Albi, à propos du Fr. Pierre-Étienne des Béatitudes… A-t-il alors "demandé pardon au nom de l’Église pour le traumatisme qu’elles ont subi par la faute d’un de ses représentants", dans le cas présent : plus de cinquante victimes mineures ?.

EUPHÉMISMES. Le parler-vrai ecclésial« L’Église n’a pas porté suffisamment attention à la gravité des dommages que subissent les victimes », admet l’évêque du Puy-en-Velay. « Sur cette question, on n’a pas été bons», renchérit Ségolaine Moog, déléguée de la CEF pour la lutte contre la pédophilie, installée à ce poste depuis le 1er septembre. Famille Chrétienne n°2023, oct. 2016.

LES VRILLETTES SARTHOISES. La maladie des Centres SpirituelsNous avons tous fait l’expérience de découvrir un meuble « vermoulu » ou très abîmé, infesté par des vrillettes domestiques dont la pire espèce est sans doute les termites… Il en va ainsi de nos Centres Spirituels Chrétiens qui subissent les assauts des stages de développement personnel, d’ennéagramme, de thérapies alternatives diverses, de méditation de pleine conscience… Voici quelques intervenants et tendandes trouvées un seul dépliant 2016-2017 d’un Centre Spirituel : un ancien modérateur des Béatitudes (protecteur du frère pédophile incarcéré), devenu consultant-praticien en relation d’aide ; le fondateur des très controversées sessions d’agapèthérapie du Puy-en-Velay ; un religieux donnant un w-e sur les bienfaits de la méditation de pleine conscience ; une laïque engagée dans la vente multiniveaux des produits Reliv ; plusieurs religieux déjà connus pour des faits d’emprise psychologique et de sollicitation de mœurs; une coloration new-age qui s'intalle à travers des questionnemens sur l'"énergie vitale" ou la "conversion par le jardin" qui aurait plus sa place sur les tracts de la Coop bio locale... On croit rêver, mais en se pinçant, on se rend compte qu’on est bien dans le réel d’aujourd’hui. Vous aimez les vrillettes sarthoises ?

VIRAGE TACTIQUE. Ou le tapis rouge…Aucun Pasteur n'avait donné d'enseignent aux Sessions de Paray depuis 39 ans, dit L.-E. de L. en le présentant… Éric Célérié, Pasteur des Assemblées de Dieu, fondateur du Top Chrétien, a été reçu en grande pompe par l'Emmanuel à une session en juillet 2016 … Des (de gros) intérêts communs, de grands projets de communication dans le monde francophone. Ça vaut bien quelques concessions de part et d'autre ! On reste confondu devant tant d'amabilités... qui ont quand même du mal à masquer quelques passes d'armes...

L'HOMME TOMBÉ AUX MAINS DES BRIGANDS n'est pas celui qu'on croitOn croit rêver en lisant cette perle présente dans l’interprétation de la parabole du bon samaritain donnée par le cardinal Barbarin lors du pèlerinage national assomptionniste à Lourdes autour du 15 août. "Et nous, dans cette parabole du bon Samaritain, où sommes-nous ? Un peu partout… D’abord, dans le caniveau avec l’homme dépouillé et roué de coups par les brigands… […] Notre droit ne garde-t-il pas trace de cette exigence de la Miséricorde quand il condamne quelqu’un « pour non-assistance à personne en danger » ?" Le message subliminal, ce peut être celui émis par le locuteur, ou reçu par l’auditeur, j'en conviens … Mais enfin, quel bon samaritain se penchera sur les victimes du P. Preynat ?

DISPOSITIF À PORTÉE LIMITÉE. L'abus spirituel comme angle mort ?La Conférence des évêques de France vient de mette en ligne son site internet dédié à la lutte contre la pédophilie dans l'Église (160721). Mais on peut toutefois regretter que ce site soit dédié à un seul type d'abus comme s'il n'en existait pas d'autres. Un élargissement est donc indispensable. Car c'est l'abus spirituel qu'il conviendrait de traiter dans l'Église, en tant que source commune de tous les autres, de quatre grandes "familles" d'abus : abus de pouvoir (position d'autorité); abus psychologique (contrôle du for interne); abus financier (dépossession); abus physique (sexuel, violence…). Tant qu'à faire pourquoi ne pas s'attaquer à l'ensemble du problème ? Pourquoi se limiter à l'abus physique ? Et pourquoi le limiter aux enfants ? C'était l'occasion à saisir...

ATTENTION, DANGER. Surtout, priez avec un collier rouge Lu dans les feuilles distribuées lors d’une rencontre de prière organisée par l’Ass. Debout Resplendis (56, Arradon), dont le titre était : "La miséricorde se moque du jugement" (1-3 juillet 2016) — "CONSIGNES SPIRITUELLES • Ne soyez pas inquiets ou distraits par quelques réactions que pourraient manifester certaines personnes (rires, pleurs, cris, danse, vacillement, chants surprenants…). Une équipe veille à la sécurité et au bon déroulement de la conférence. Vous pouvez faire signe si vous avez un problème. • Seuls les « équipiers de prière » sont autorisés à prier pour vous ; ils sont formés pour cela et désignés par un collier de couleur rouge. Ne permettez à personne d’autre (excepté les orateurs) de prier pour vous." — Si vous venez, c’est à vos risques et périls… ! Méfiez-vous des infiltrés qui ne portent pas le collier rouge et qui voudraient prier pour vous !

UN GRAND COMMUNICANT. Au service du Vatican... On se souvient que Mgr Lalanne, évêque de Pontoise, avait provoqué un tollé médiatique en déclarant qu’il ne pouvait pas dire que la pédophilie soit un péché… Il avait dû faire ensuite un rétropédalage… On vient d’apprendre qu’il est nommé membre du Secrétariat pour la Communication au Vatican, un nouveau Dicastère mis en place par le Pape François. Peut-être pourra-t-il y apprendre à affiner ses talents de communicant…

PÂTE À MODELER. De l'art d'éveiller le gourou Une personne que je ne me connais pas me téléphone pour me demander un conseil, m'informe d'un dilemme entre deux choses, et me dit : mon Père, dites-moi laquelle choisir… La conversation n'avait pas duré deux minutes… — Madame, je suis très honoré de votre confiance, mais comment pouvez-vous demander à quelqu'un que vous ne connaissez pas, fût-il prêtre, de prendre une décision à votre place? Pourquoi vous mettez-vous en "posture de pâte à modeler" ? Combien de chrétiens manquent d'une colonne vertébrale et se prêtent ainsi au jeu de la manipulation… c'est-à-dire de la recherche d'une solution "prêt à porter". Prêt à penser, prêt à décider, prêt à faire, prêt à prier… Mon Père, dites-moi ce que je dois faire ! Eh bien non, justement. Réfléchissez, demandez conseil si vous voulez, mais prenez vous-même votre décision ! Mais si vous préférez rester "pâte à modeler", écrivez alors un livre : "Éveillez le gourou qui est en vous"! Ça se vend bien par les temps qui courent…

DÉTESTABLE. Abus spirituel d'un évêque despote Deux amis prêtre rentrent en Afrique sur leur lieu de mission, l'un après un séjour de repos pour sa santé, l'autre après des vacances un peu forcées à cause du danger de Boko Haram qui rôde tout près du lieu de leurs communautés. Dès l'aterrissage, l'évêque africain leur fait comprendre par téléphone qu'ils doivent repartir immédiatement vers la France. Sous prétexte du danger. Peut-être par derrière, à cause de pressions politiques. Ils essaient de négocier un passage d'adieu auprès de leurs Communautés qu'ils servent depuis trente ans pour l'un, vingt ans pour l'autre. Rien à faire. Il faut repartir. L'évêque africain envoie un mail de quelques lignes aux évêques des diocèses français dont sont originaires les deux prêtres. Même pas la possibilité de s'expliquer et de reprendre ses affaires… DÉTESTABLE, cette façon de faire… Caractéristique d'un ABUS SPIRITUEL de la part d'un évêque ayant autorité. Et quelles sont les voies pour dénoncer cela, quand la nonciature est probablement complice ? Qui supervise les évêques ?

LA PÉTOCHE. Le grand ménage a commencé Manifestement, nos responsables épiscopaux commencent à prendre conscience d'erreurs graves. On apprend qu'ici un prieur a finalement été congédié. Là, dans une liste de nominations, on trouve la mention "autorisé à retourner dans son diocèse"… Sibyllin, lorsqu'on sait quel ministère pastoral l'attend là-bas… "On ne nous dit pas tout", comme susurre Anne Roumanov. En tout cas, les journalistes souhaitant faire un jour un film Spotlight 2 auront de quoi travailler…

DISPENSÉS. Ou le sacerdoce en accès libre.Je connais au moins deux prêtres dispensés de séminaire et ordonnés directement. L'un fut Patrick de Laubier, professeur de sociologie à Genève, ordonné prêtre en 2001 à 66 ans par Jean-Paul II, et décédé en février 2016. L'autre fait partie de la "panoplie" des fondateurs problématiques de communautés nouvelles, et a été ordonné en 2003 par Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, sans une journée de séminaire, ni d'ailleurs d'études en théologie… Quand on sait qu'il vient prêcher la retraite des prêtres dans un Foyer de Charité en octobre, on en reste pantois. Mais il est très dévôt envers l'Eucharistie, puisqu'il a fait réaliser un tabernacle dans la boîte à gants de sa voiture (sic) ! Au fond, il eut mieux valu tout de même passer quelques années au séminaire !

UNE MYSTIQUE DANS SA VALISE.   Ou l'assistance d'une "personne à charismes"...L’engouement actuel pour les charismes, la recherche à tout prix d’une lumière charismatique, ne sont-ils pas, paradoxalement, une façon d’éviter de s’en remettre au Seigneur dans l’obéissance obscure de la foi? Jésus a dit : « Ayez foi en Dieu ». Il n’a pas dit : ayez foi dans les lumières apportées par les charismes… Parmi les prêtres appelés de par leur mission à prier pour les souffrants, ou bien à prêcher, certains se font assister par une « mystique »… Je veux dire une personne réputée pour avoir des charismes spéciaux… des prophéties, des locutions, des motions de l’Esprit, des paroles de connaissance, des paroles de prophétie… Noble un souci d’efficacité. Cette « béquille », qui peut paraître fort spirituelle, n’est-elle pas en réalité l’expression d’une peur cachée d’exercer le don de foi ? N’aboutira-t-on pas dans certains cas à un véritable phénomène d’emprise, où certains prêtres ne sont plus agissants sans l’aval des personnes laïques « à charismes » ? Quand j'apprends les dégâts survenus dans une famille, parce qu'un prêtre, dans une grande ville française, s'appuie sur une musulmane convertie qui a donné des paroles "inspirées", manifestement fausses... comment ne pas tirer la sonnette d'alarme sur ce type d'attelage ?

LE PRESTIDIGITATEUR. L'indispensable indéboulonnable ... Il a un sourire constant, certains disent carnassier. Il s’efforce d’être lisse. Dans les réunions, il ne dit rien. Sauf ce qu’on lui demande. Il a un poste pastoral bien en vue, y compris dans les rouages décisionnels. Il a un bon carnet d’adresses, il aime les mondanités, mais il sait rester dans l’ombre. Il se rend incontournable pour certaines tâches. Il passe une partie de ses semaines dans la capitale, où il a un appartement personnel. Pour des soins, dit-il, qui, au dire de spécialistes, pourraient être donnés dans sa ville. Il n'a pas été nommé évêque, parce qu’il a des problèmes de santé; c'est ce qu'il a propagé et laissé dire. Il s’est taxé lui-même d’ondoyant dans un article de Golias. Des rumeurs récurrentes circulent depuis longtemps sur sa personne. Il dispose sans doute de cautions et protections en haut lieu... Atmosphère malsaine. Mais pourquoi faudrait-il y voir un problème ? Je vous le demande...











Haut de la page


Plan du site | liens


http://d.auzenet.free.fr

Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!