accueil site d.auzenet

      Si vous étiez du monde, le monde aimerait son bien; mais parce que vous n'êtes pas du monde, puisque mon choix vous a tiré du monde, pour cette raison, le monde vous hait. Jean 15, 19.

Ta Parole, une lampe sur mes pas     



 


Heureux, bienheureux


En ce temps de célébration de Tousaint et de commémoration des défunts, n'oublions pas les belles béatitudes du livre de l'Apocalypse !



« Heureux les morts, ceux qui meurent dans le Seigneur désormais.
Oui, dit l’Esprit, pour se reposer de leurs fatigues,
car leurs œuvres suivent avec eux ! » (14,13)

Mourir dans le Seigneur, donner sa vie avec lui...




« Heureux celui qui est éveillé, et qui garde ses vêtements, pour ne pas marcher nu,
et qu’on ne regarde pas son indécence ! » (16,15)

Être éveillé, garder ses vêtements, rester dans la grâce de Dieu pour être éternellement avec lui…




« Heureux les appelés au festin de la Noce de l’Agneau ! » (19,9)

Dans l'assomption, Marie, nous contemplons la communion de gloire voulue par le Seigneur pour chacun de nous. Espérance...




« Heureux et saint celui qui a part au premier relèvement !
Sur ceux-là la seconde mort n’a pas pouvoir,
mais ils seront prêtres de Dieu et du Christ,
et ils régneront avec lui pendant les mille ans ! » (20,6)

Être martyr avec Jésus, avoir part à la première résurrection...




« Heureux ceux qui lavent leur robe
pour qu’ils aient pouvoir d’accéder à l’arbre de Vie,
et que par les portes, ils entrent dans la Cité ! » (22,14)

Laver sa robe, se laisser purifier par le sang du Christ, pour entrer dans la Cité… Comment ne pas l’espérer ?



(traduction : Anne et Bernard Frinking, ass. Qehila)

DA, 27 octobre 2014