accueil site d.auzenet

      En effet, le Fils de l'homme va venir dans la gloire de son Père avec ses anges, et alors il paiera chacun selon la façon dont il aura agi. Matthieu, 16, 27.

Ta Parole, une lampe sur mes pas     



 


Le temps de l'Avent



Le temps de l’Avent nous plonge dans nos racines chrétiennes : le «Dieu qui était»
* Nous nous souvenons de la naissance du Christ sur terre il y a 2000 ans
et nous nous préparons à le célébrer, à en célébrer le jubilé
* Noël est le mémorial de l’incarnation, et le temps de l’Avent nous est donné pour nous imprégner de ce mystère : «Le Verbe s’est fait chair» (Jn 1,14)

Le temps de l’Avent est aussi une occasion de mieux vivre dans la foi notre présent : le «Dieu qui est»
* Nous reconnaissons la présence cachée de Jésus au milieu de nous
Lc 17,20-21 Le règne de Dieu ne se laisse pas observer... il est en vous
* Nous rendons grâces à Dieu pour la prévenance de son amour,
reconnue dans nos vies quotidiennes
Lc 1 Le Magnificat est aussi notre prière

Le temps de l’Avent nous met en perspective «finalisée» : le «Dieu qui vient»
* Nous attendons la venue glorieuse de Jésus...
Est-ce avec autant de désir et d’émerveillement
que l’on attend un enfant qui va naître ?
Ap 2,20 Mon retour est proche... Amen, viens Seigneur Jésus !

Le temps de Noël actualise ce mystère en nous donnant de le contempler .
Les dimanches qui suivent Noël, après le dimanche de la fête de la Sainte Famille, placent devant nos yeux la triple manifestation de la gloire du Christ, traditionnelle dans la liturgie :
* L’Epiphanie : le Dieu de nos pères s’est manifesté; les bergers et les mages s’approchent de lui pour l’adorer
* Le Baptême du Seigneur : Jésus, c’est Dieu parmi nous, le Dieu qui est. «Tu es mon Fils bien-aimé»
* Cana (année C, 2° D T.O.) : L’eau changée en vin annonce la transfiguration de toutes choses dans le mystère pascal du Christ, l’époux de l’Eglise.

DA, 1er décembre 2014